Pourquoi partir en PVT ? Mon expérience au Canada

Notre backpackeuse Clothilde alias Let's Clo nous confie son expérience au Canada et ses infos sur le PVT !

Si vous ne le saviez pas encore, le programme PVT (Permis Vacances Travail ou Working Holidays Visa (WHV)) vous permet de partir à l’étranger (hors Union Européenne parce que là, c’est comme la maison) pour travailler pendant une période de 1 à 2 ans dans 14 pays du monde ! Alors si vous avez entre 18 et 30 ans (ou 35 ans pour certains pays), que l’envie de découvrir un pays vous démange et que l’envie de vous immerger dans une nouvelle culture lointaine vous appelle, le PVT est fait pour vous ! Je m’appelle Clothilde, j’ai 34 ans et je vous écris depuis Montréal au Canada où j’ai commencé mon PVT il y a tout juste 1 mois !
Il y a 5 ans, j’ai décidé de tout quitter pour partir en tour du monde pendant 1 an. Depuis ce jour, le virus du voyage ne m’a plus quitté. Après avoir parcouru les routes, je me suis installée 2 ans à Barcelone en Espagne. Une déception amoureuse plus tard, nouvelle aventure : un PVT au Canada ! Si vous lisez cet article et que vous n’êtes pas encore 100% convaincus, laissez moi vous donner les derniers arguments qui finiront de vous convaincre !


Découvrir une nouvelle culture

C’est surement la principale raison qui pousse la plupart des gens à partir à l’étranger ! Cette envie de voir ailleurs, de s’imprégner d’une nouvelle culture, de vivre différemment, d’avoir un climat différent, bref, une envie de nouveauté et de dépaysement ! Ce n’est pas garantie satisfait ou remboursé mais ça pourrait presque ! Cela ne fait qu’un mois que je suis là et je peux vous dire que je suis totalement dépaysée ! Par l’accent déjà c’est sur, mais aussi par les gens, l’architecture, les traditions, la nourriture, la façon de vivre… et puis je vais explorer le reste du pays ! Il est possible que je pousse les portes de Vancouver pendant mon visa pour aller voir ce qui se passe de l’autre côté du Canada !


Apprendre une nouvelle langue

Vous qui avez toujours trouvé que votre anglais était assez mauvais, c’est l’occasion idéale de vous perfectionner ! Rien de mieux qu’une immersion totale dans un pays pour progresser en un rien de temps ! Envie d’appendre une nouvelle langue ? C’est le moment ! Pour ma part c’est sûr qu’en venant à Montréal, pour le moment je ne pratique pas trop (quoique je vous garantis que le québécois est une langue à part !) mais ici, quasiment tout le monde est bilingue anglais, il y a de quoi pratiquer ! Et puis comme je disais, je compte bien aller de l’autre côté du pays pour pratiquer mon biautifoul ineglishe 😉


Avoir une expérience professionnelle à l’étranger

Grâce à l’évolution des mentalités et des modes de vies, une expérience à l’étranger est aujourd’hui valorisée sur un CV pour tout ce qu’elle apporte : ouverture d’esprit, langues étrangères, adaptabilité, flexibilité, etc… un gros plus pour votre retour en France ( si vous revenez…). Et même pour vous, vous apprendrez de nouvelles choses, une nouvelle façon de travailler, des collègues différents… c’est vraiment enrichissant !


Voyager tout en travaillant

Le luxe absolu ! Surtout pour la nouvelle génération qui a la bougeotte…(moi incluse). Le PVT permet de visiter le pays (et même les pays voisins) tout en travaillant. Que ce soit pour un week-end, pour quelques jours ou pour quelques mois, le pays est à vous ! J’ai tellement hâte de découvrir le Canada, d’aller voir les baleines, de parcourir les rocheuses, de voir des caribous, d’aller aux USA, au Mexique…

Sortir de sa zone de confort

Personnellement, c’est une des choses que je préfère au monde ! Perdre mes repères, repartir à zéro, rencontrer de nouvelles personnes, se débrouiller, trouver des solutions, des bons plans… Bref, sortir de la facilité et du métro, boulot, dodo… c’est tellement stimulant et excitant ! Et ça apporte une satisfaction immense quand on se rend compte de quoi on est capable !

Les vidéos tutos de nos backpackeuses Les Pauline pour s’inscrire au PVT Canada

Garder sa flexibilité et sa liberté

Vous avez un PVT en poche, vous en faites ce que vous voulez. Travailler, ne pas travailler, travailler à temps plein, à temps partiel, en freelance dans une ville, 2 villes, 30 villes… vous choisissez ! La seule contrainte (en tout cas au Canada), c’est qu’il faut faire attention à certaines conditions si vous voulez rester plus longtemps que votre PVT (exemple au Canada il faut avoir eu un travail à temps plein pendant au moins l’équivalent de 12 mois). Je suis là depuis un mois et pour le moment je bosse en tant que travailleur indépendant pour différentes agences de placement en évènementiel. C’est moi qui choisis mes contrats…liberté et flexibilité je vous dis !


Cumuler différents pays

Tant que vous avez moins de 30ans (ou 35 ans), vous pouvez cumuler tous les pays ouverts au PVT ! De quoi faire un tour du monde tout en travaillant et sans avoir de restriction de temps lié au visa touriste ! A 34 ans, je n’ai plus beaucoup d’options mais pourquoi pas profiter du PVT australien avant qu’il ne soit trop tard (attention tout de même aux conditions d’obtention) ! Alors convaincus ? Maintenant, il n’y a plus qu’à choisir le pays… il y en a 14, cela laisse pas mal de choix ! Voici un petit recap’ :

Le top 3 des plus prisés (mais aussi les plus chers) :
  • Australie, 35 ans depuis cette année ! Pas de quota, 1 an renouvelable 2 fois (sous conditions). Environ 300€.
  • Nouvelle Zélande, 30 ans. Pas de quota, 1 an (prolongation 3 mois). Environ 160€.
  • Canada, 35 ans, valable 2 ans ! Quota annuel (env. 15 000 places pour 30 000 candidatures en 2019). Environ 230€, non renouvelable.
Les visas gratuits et valables un an (avec quotas mais jamais atteints) :
  • Argentine : 35 ans, 1000 places
  • Brésil : 30 ans, 500 places
  • Colombie : 30 ans, 400 places
  • Corée du Sud : 30 ans, 2000 places
  • Japon : 30 ans, 1500 places
Les autres visas (avec quotas mais jamais atteints) :
  • Chili : 30 ans, valable 1 an, 400 places. Coût : env. 110€
  • Hong Kong : 30 ans, valable 1 an, 750 places. Coût : env. 25€
  • Mexique : 30 ans, valable 1 an, 300 places Coût : env. 30€
  • Russie : 30 ans, valable 4 mois, renouvelable avec un contrat de travail, 300 places. Gratuit
  • Taïwan : 30 ans, valable 1 an, 500 places. Coût : env. 85€
  • Uruguay : 30 ans, valable 1 an, 300 places. Coût : env. 60€


Alors toi qui lis ces lignes, n’aies plus peur et lance toi ! Tu ne le regretteras pas… et puis même si tu regrettes, tu peux toujours changer d’avis en cours de chemin, c’est ça qui est bien, tu fais ce que tu veux ! Choisis ta vie, n’attend pas, elle est trop courte pour ça… Let’s Clo !

signature
1 Commentaire
  • Juliette
    septembre 13, 2019

    super !

Précédent
5 bonnes adresses au Mexique
Pourquoi partir en PVT ? Mon expérience au Canada