Voyager avec un chien

Nos backpackeuses Juliette & Pauline baroude autour du monde avec leur chien Mowgli et nous donne quelques conseils pour voyager avec son animal de compagnie !

Salut tout le monde, je suis Juliette du compte Instagram @globeusestrotteuses que j’alimente avec passion avec mon amie Pauline. Mais nous ne sommes pas que deux à voyager mais trois ! En effet, j’ai un chien qui s’appelle Mowgli et qui nous suit (presque) partout depuis près de 3 ans ♡ Il ne s’agit pas de n’importe quelle race mais d’un Golden Retriever. Alors autant vous dire que partir en voyage avec lui nécessite un peu d’organisation 🙂


Les transports avec un chien

Depuis un peu plus d’un an, nous vivons en Corse. Mowgli m’accompagne donc à chaque déplacement sur le continent. Pour aller voir ma famille, pour le travail bref, sans arrêt. Comme je ne suis pas emballée à l’idée qu’il voyage dans une soute, j’essaye toujours de trouver une autre solution. C’est pourquoi je fais tous mes trajets pour le continent en bateau !

Et plus particulièrement avec la compagnie maritime Corsica Ferries. Alors évidemment ce n’est pas ce qu’il y a de plus pratique pour moi puisque pour faire Bastia -> Marignane, je pourrais mettre 50 minutes contre 10h de bateau. Autre inconvénient, mon bateau arrive à Toulon alors que le plus pratique pour moi serait d’arriver à Marseille. Malheureusement ces compagnies maritimes desservant Marseille n’acceptent pas les animaux de compagnies à bord…

Quand vous voyagez avec votre animal, n’hésitez pas à comparer car ils ne proposent pas toujours les mêmes services. J’ai beaucoup de chance, Mowgli s’adapte à tout. Quand il a pris le bateau pour la première fois, il avait déjà 2 ans et il n’y a eu aucun problème. Généralement, je lui donne à manger et je vais le promener pour qu’il se défoule et puisse faire ses besoins avant de monter à bord.

Voyager en ferry

Une fois à bord, je récupère ma chambre. Celles ci sont adaptées aux personnes voyageant avec un animal de compagnie : en effet, les bateaux sont entièrement recouverts de moquette sauf pour les chambres accueillant des chiens.

Sur le pont, un espace dédié est mis à disposition afin qu’ils puissent faire leurs besoins. Peu de chiens y vont, sûrement parce qu’ils n’ont pas l’habitude. Par chance, Mowgli s’y est vite fait. Dans le cas contraire, un accident est toujours possible. Alors là, rien de plus simple : ayez toujours de quoi nettoyer (une bouteille d’eau, un mouchoir, un sachet…) mais par pitié, ne partez pas en laissant l’endroit sale. C’est à cause de personnes sales et irrespectueuses que nos animaux ne sont plus autorisés dans beaucoup d’endroits !

Les bateaux sont gros, vous sentirez à peine les vagues pendant la traversée. Toute la nuit Mowgli et moi dormons et, à peine réveillés, nous sommes déjà arrivés. Vous l’aurez compris, le voyage en bateau avec un chien, même de cette taille est relativement facile et ne nécessite pas beaucoup de préparation. Comptez une vingtaine d’euros pour la traversée de votre chien.

Voyager en train

Alors là c’est une autre histoire ! Même préparation que pour le bateau, je le fais manger avant de partir, je le promène bien avant de monter dans le train et je prends toujours une bouteille d’eau avec une gamelle.

Première difficulté contrairement au bateau : une fois que vous êtes à bord, impossible d’aller faire faire pipi à votre chien, ils faut donc anticiper. Autre difficulté ; rien n’est fait pour que le voyage avec votre animal se passe bien. Pour un chien du gabarit de Mowgli, le billet coûte 50% d’un billet plein tarif ce qui est un budget. Soit ! Mais ce qui me gêne, c’est que bien que vous ayez payé ce prix, le siège à côté du votre ne sera pas libre. Ce qui veut dire que mon chien de 35 kg et d’1 mètre 20 de long devra passer le voyage à mes pieds : autant vous dire que Mowgli ne tient pas en place une seconde pendant les 3h de TGV Paris-Aix En Provence que j’ai pu faire.

Au delà du fait que je trouve ça très limite pour lui, je plains tout autant la personne qui se retrouve à côté de moi avec un chien à ses pieds. Qui d’ailleurs en a peut être peur et qui a payé son billet plein pot ! Le voyage en train est pour moi le moyen de transport le moins adapté pour un chien moyen/grand.

Voyager en voiture

En ce qui concerne la voiture, Mowgli s’y est vite habitué aussi. Mais il y a quelques consignes à respecter car votre chien doit être en sécurité à bord de votre véhicule et en cas de contrôle, si celui ci est en liberté dans l’habitacle, vous vous exposez à une amende. À bord d’un véhicule, votre chien doit être :

  • dans le coffre avec une grille de sécurité entre le coffre et la plage arrière ;
  • sur le siège arrière en assurant son confort avec un siège de voiture canin ;
  • sur le siège arrière en l’attachant avec une ceinture de sécurité pour chien ;
  • dans une caisse de transport à placer dans le coffre de la voiture de préférence pour une meilleure sécurité.

Lorsque nous sommes partis en Suisse, nous avions loué une voiture. Cela n’a posé aucun problème que nous ayons un chien mais je vous conseille malgré tout de leur demander avant pour éviter de vous prendre un refus ou d’avoir à payer des frais supplémentaires. Lors de long trajets avec Mowgli, je m’arrête généralement toutes les 2 heures. Evidemment si je vois chez lui des signes d’impatience ou de nervosité, je m’arrête aussi. Choisissez plutôt un endroit avec de la verdure, une aire d’autoroute sans station essence, elles ont souvent de plus grands espaces arborés. Faites le se dégourdir, boire, manger si c’est le moment… et en voiture Simone.

Voyager en avion

Je ne l’ai jamais pris avec moi lors de voyages où nous avons pris l’avion. Première raison : les pays dans lesquels nous nous sommes rendus n’étaient pas propices à accueillir un chien. En effet, dans de nombreux pays, vos chiens seront placés en quarantaine afin que ceux ci s’assurent que votre animal ne représente aucun danger. Deuxième raison, je préfère faire passer son plaisir avant le mien. Dans quelques semaines nous partons au Canada. Je pourrais très bien le prendre avec moi mais je ne vois pas l’intérêt de lui infliger 16h aller et 16h retour de voyage en soute, dans une cage, surtout pour 10 jours sur place. Je n’ai pas de problèmes à faire voyager mon chien en avion. Si je devais partir un an vivre ailleurs par exemple, bien sûr que je le ferai mais, pour un voyage aussi court, la balance bénéfices risques ne penche, pour moi, pas du côté bénéfices .

À noter : Sachez que quelque soit le transport en commun que vous prendrez, si votre animal n’est pas en cage, il vous sera obligatoire de mettre une muselière à votre chien, et ce, quelque soit la race. La montée à bord peut vous être refusée si vous n’en avez pas.


L’hébergement avec un chien

Tous les hébergements n’acceptent pas les animaux. Sur de nombreux sites de comparateurs, vous pouvez affiner vos recherches en sélectionnant les hôtels/appartements qui acceptent les animaux.
Cela vous évitera de mauvaises surprises une fois arrivés sur votre lieu de résidence.


Voyager avec son chien en Europe

Sachez que si vous décidez de partir en Espagne avec votre chien par exemple, vous devez pouvoir fournir son passeport. Celui-ci est obligatoire en Europe. Les vaccins obligatoires ne sont aussi pas les mêmes en France qu’en Europe. Vous devrez donc vacciner votre chien contre la rage. Lorsque vous prévoyez de partir en voyage avec votre animal, je vous conseille de contacter votre vétérinaire afin qu’il vous donne toutes les informations sanitaires nécessaires.

Quoi qu’il en soit, quelques soit l’endroit où vous allez, le moyen de locomotion que vous empruntez, il y a des choses cruciales à avoir en tête :

  • Ayez toujours de l’eau avec vous. Un animal se déshydrate plus vite que nous.
  • Achetez et habituez votre chien à porter une muselière. Ça me semble toujours absurde mais il faut penser aux gens qui en ont peur.
  • Observez-le : s’il est haletant, s’il ne tient pas en place, s’il baille beaucoup, c’est qu’il est nerveux et que ça ne va pas. Alors divertissez-le, marchez, apaisez-le.
  • Renseignez vous toujours sur les plantes/lieux dangereux pour les chiens quelque soit l’endroit où vous allez. Mowgli adore nager alors lorsque je vois de l’eau, un lac, une rivière… je me renseigne avant.
  • Ayez toujours son carnet de santé avec vous,
  • Pucez votre chien au cas où il se perdrait ou fuguerait.
  • Mettez lui une médaille autour du coup en y inscrivant votre numéro de téléphone. ATTENTION : N’y inscrivez jamais son prénom. Si votre chien tombe sur des gens malintentionnés, le fait qu’ils connaissent le nom de votre animal, il leur sera plus facile de l’attirer pour l’enlever.
  • Ayez un collier et une laisse adaptés à votre animal et à la situation. (randonnées, ville…)
  • En Corse, il y a beaucoup d’animaux sauvages en liberté (quel bonheur) alors attention si vous avez l’habitude de promener votre chien sans laisse. Assurez vous qu’il y ait du rappel. Une vache qui veut protéger son veau n’hésitera pas à charger votre chien et ça pourrait mal finir.
  • Si une activité n’est pas autorisée pour votre chien, ne la faites pas. Si vous devez faire des courses, une personne du groupe/de la famille doit rester avec votre animal.
  • Ne laissez JAMAIS votre animal dans la voiture ou attaché à un poteau. Que se soit quand il fait chaud, froid, la température idéale, que vous lui ayez mis de l’eau, peu importe. Au delà du risque de mort, vous pourriez aussi vous le faire voler. Ça arrive plus souvent qu’on ne le croit.

Et longue vie aux voyages avec nos acolytes. Parce qu’en vrai, c’est le bonheur ♥ Mowgli & Juliette ♥

signature
Précédent
5 Carnavals célébrés dans le monde entier
Voyager avec un chien